L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Politique


Le premier Conseil national de l’après‑Ouyahia, tenu ce jeudi à huis clos à Zéralda (ouest d’Alger), a tourné à l’affrontement. Selon nos informations, dès l’ouverture des travaux, Abdelkader Bensalah, fraîchement élu ce matin secrétaire général par intérim, s’est heurté à une forte opposition. L’ex‑sénateur Belkacem Benhacir s’est levé avant de se diriger vers la tribune où se trouvait Abdelkader Bensalah et lui lancer : « nous sommes contre la composition du Bureau national que tu cherches à nous imposer ». Réponse de Bensalah : « si vous n’êtes pas d’accord avec mes propositions, je prends mon cartable et je pars ! » Ambiance.

 
À peine les esprits ont‑t‑ils commencé à s’apaiser qu’une nouvelle altercation éclate entre Fatma‑Zohra Flici et Belkacem Chaabane, député de Tizi Ouzou. La cause ? Mme Flici a demandé la démission de tous les coordinateurs de wilaya afin que d’autres soient nommés. Une proposition à laquelle s’oppose bruyamment Belkacem Chaabane, rejoint par d’autres responsables. Nouvelle intervention de Bensalah : « Personne ne va partir. Tout le monde reste à sa place jusqu’au congrès ».
 
Le nouveau secrétaire général du parti a ensuite proposé la nomination de deux membres supplémentaires au Bureau national : Chihab Seddik et Khaldi Boumediene. Les deux noms étant refusés, Abdelkader Bensalah, en colère, a quitté la salle après avoir clôturé, la séance, sans avoir réussi à faire approuver le nouveau Bureau national.

 

 
17/01/2013 à 13:45 | 1 commentairesRéagir

Articles relatifs

Vos réactions


Pendant ce temps là, l’Algérie est en guerre...

  • 1
Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 16°C
Maximum : 23°C
Constantine
Constantine

Minimum : 10°C
Maximum : 23°C
Oran
Oran

Minimum : 13°C
Maximum : 24°C