L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Politique

Le FLN et le FFS grands bénéficiaires, le RND et les islamistes principales victimes

Comment le système électoral a faussé les élections législatives



Législatives, résultats.JPG

Le Conseil constitutionnel a proclamé, mardi 15 mai, les résultats définitifs et officiels des élections législatives du 10 mai. Les résultats montrent comment le FLN a largement profité du nouveau système électoral et de la dispersion des voix, conséquence du nombre impressionnant de partis ayant participé au scrutin. 

Avec seulement 1,32 million de suffrages recueillis sur 7,63 millions exprimés, l’ex?parti unique est sorti largement vainqueur, avec 221 sièges loin devant le RND, qui ne totalise que 70 députés. En moyenne un député FLN a été élu avec moins de 6 000 voix ! Le FLN a frôlé la majorité absolue avec moins de 1,5 million de voix  sur plus de 21,6 millions d’électeurs inscrits pour une population de près de 40 millions d’habitants. Soit moins de 7 % des Algériens inscrits au fichier électoral.
 
Paradoxalement, le RND, dirigé par le Premier ministre, apparaît comme l’une des grandes victimes de ce système. Le parti d’Ahmed Ouyahia, avec 524 057 voix n’a eu que 70 députés. Mais il y a plus malheureux : l’Alliance de l’Algérie verte (MSP, Ennahda et El Islah), avec 475 049 suffrages exprimés, presque autant que le RND, n’a obtenu que 47 sièges. Les partis islamistes (MSP, Ennahda, El Islah, Addala et FC) ont obtenu en tout 881 706 voix et seulement 58 députés. Même pas le score réalisé par le RND.

Le système électoral a également arrangé le FFS. Comme le FLN, le FFS, avec 21 sièges est le deuxième parti qui a profité de ce système électoral défavorable aux petits partis. La formation de Hocine Aït Ahmed n’a eu que 188 275 voix, soit moins de 9 000 suffrages par député. Le FFS a obtenu moins de voix que trois partis qu’il devance en nombre de sièges : le Front national algérien (FNA, 283 585 suffrages exprimés et 9 sièges), Addala d’Abdallah Djaballah (232 676 suffrages et 7 sièges) et surtout le Parti des travailleurs (PT) qui a récolté 283 585 suffrages pour seulement 17 députés élus.
 
Le FFS n’est pas loin du Mouvement populaire algérien d’Amara Benyounès. Mais ce dernier, malgré ses 165 600 voix, n’a eu que six députés. Plus surprenant encore, le score réalisé par le Front du Changement d’Abdelmadjid Menasra. Près de  174 000 électeurs ont voté pour lui mais il n’a eu que quatre sièges. Autre injustice. Les listes indépendantes, avec 671 190 suffrages exprimés, plus que le RND et l’AAV, n’ont obtenu que 19 sièges !
 
Les partis dit "petits" comme AHD 54, l'ANR, le FNJS, l'UFD et le Rassemblement algérien ont été victimes du système électoral et du nombre important de formations politiques (44) ayant participé à ce scrutin. La présence de plus de 40 partis au départ de la course a provoqué une dispersion des voix. Des millions d’Algériens qui ont voté pour des candidats ne seront pas représentés à l’APN.
 
Le Conseil constitutionnel n’a pas communiqué le nombre de listes éliminées pour n’avoir pas atteint 5 % des suffrages. Il n’a pas non plus fourni de détails sur la nature des 1,7 million de bulletins nuls enregistrés lors de ce scrutin. En 2007, l’APN avait été mal élue avec un taux de participation légèrement supérieur à 35 %. En 2012, le système électoral et la multiplication des partis politiques ont faussé les résultats des élections.

 

 

 
16/05/2012 à 14:47 | 8 commentairesRéagir

Articles relatifs

Vos réactions


Le seul système électoral qui permet à l’électeur de choisir son représentant en connaissance de cause et avec un minimum de fraude c'est le système uninominal à deux tours.Mais ce système a donne des sueurs froides au pouvoir en 1992 qu'il a jure de ne plus l'adopter de peur que le peuple choisisse autre que lui et donne un coup de pied dans la fourmilière.

Ce système électoral est parfaitement normal dans une démocratie. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont le même et personne ne crie au scandale. En France, avec des millions de voix, le Front National a 0 députés. Les gens qui veulent la proportionnelle en Algérie doivent regarder ce qui se passe en Italie, en Belgique et en Grèce où les partis ont doivent négocier de longs mois pour former des gouvernements fragiles qui tombent dès la première difficulté. L'Algérie a besoin de stabilité politique et son système électoral lui permet d'y parvenir.

Ce système électoral est anti démocratique ,normalement le nombre de sièges doit être proportionnel au nombre de suffrages exprimes ,il me semble que le pouvoir a bien étudié le vote algérien et il a travaille dans les laboratoires du DRS pour trouver un système électoral qui favorise le FLN et pour remercier DA lhoucine pour sa participation

ça me rapelle le charcutage électoral concocté par HAMROUCHE au début de l'année 90 avec l'aide de son ami français Rocard pour permettre au FLN de raffler la mise devant le FIS dans les élections de l'époque.La suite on la connait.Le système a bien appris la leçon et a préparé cette fois ci dans ses laboratoires une bonne sauce astucieuse, avec calculs malins bien mijotés, saupoudrée d'une bonne dose de peur distillée à la peuplade durant des mois entiers.Le résultat est là.Un pays devant l'inconnu comme au début des années 90....à la différence qu'en 2012, plus de 200 milliards de dollars dans la cagnote.Résultat des courses: Toutes les "puissances" applaudissent au cirque, car les clowns distribueront à la sortie des friandises aux "puissants".Un numéro bien réussi.

c est une des deux ou alors on retourne sur le meme radeau et en plus il n y a meme pas une demie voile pour faire la glicette sur les vagues je dirais plutot en plein tempete ou alors on descend de notre radeau et la c est le requin vert pas bleu et oui de nos jours ils ont changer de couleur et je me dit tous simplement je me sens heureux qu il est eu trafique ou tout ce que vous vouler on a echaper belle pour combien de temps dieux seul le sait parceque la mauvaise graine ne creve aussi facilemt que sa. arreter de chercher midi 14 h

Selon les résultats chiffrés mentionnés ci-dessus, le FLN n'a pas à pavoiser de ses scores aux législatives soit moins de 7 % des Algériens inscrits au fichier électoral et de 1,32 million de suffrages recueillis. Le premier parti qui a le plus "scoré" c'est le parti des 1,7 million de bulletins nuls. Nonobstant le modeste niveau de participation aux élections, notre système électoral doit être impérativement revu pour une meilleure représentativité des partis engagés et enfin de compte de l'électorat.

C'est l'une des raisons pour annuler ces élections de honte, d'autres raisons plus grave le verrouillage de la scène politique, trucages des élections précédentes, le vote des corps constitués, la peur, le kidnapping, le terrorisme, la cherté de la vie, la corruption, le régionalisme qui sont les réalisations de ce pouvoir réélu

...Le problème est de savoir où se trouvent les résultats définive par départements et quels sont les heureux "élus"...Et aussi tous les taux y afférents a ces éléctions.

  • 1
Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 14°C
Maximum : 22°C
Constantine
Constantine

Minimum : 6°C
Maximum : 19°C
Oran
Oran

Minimum : 12°C
Maximum : 23°C