L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Politique


Les changements étaient attendus depuis plusieurs semaines. Ils ont été officiellement annoncés aujourd’hui par la présidence de la République, via un communiqué : le président Bouteflika a opéré un mouvement à la tête de plusieurs wilayas du pays. Il a nommé dix walis et mis fin aux fonctions de quatre autres.

Après les émeutes violentes qui ont secoué Chlef la semaine dernière, le wali de cette wilaya, El Ghazi Mohamed, a été muté à Annaba. Une sanction ? Pas sûr. Cette nomination à la tête de la deuxième ville de l’est du pays (après Constantine) peut-être interprétée comme une promotion pour l’ancien premier responsable de la wilaya de Chlef. Le secrétaire général de la même wilaya bénéficie également d’une promotion dans le cadre de ce mouvement : il devient wali de Tindouf, dans le sud du pays.

Les walis d’Annaba, Souk Ahras, Naâma et Bouira sont «appelés à d’autres fonctions», précise le communiqué de la présidence.  Ce mouvement a concerné aussi le corps des walis délégués. Rais Fatma Zohra, précédemment secrétaire général de la wilaya d'El-Tarf devient wali délégué de Zéralda. Redjimi Abdallah, wali délégué de Zéralda, a été «appelé à d’autres fonctions».

Nominations :   
        - El Ghazi Mohamed, Wali de Annaba, précédemment Wali de Chlef 
        - Bousmaha Mohamed, Wali de Tiaret, précédemment Wali de Tindouf 
        - Merad Brahim, Wali de Boumerdès, précédemment Wali de Tiaret        
        - Fatmi Rachid, Wali de Souk Ahras, précédemment Wali de Béjaia 
        - Bedrici Ali, Wali de Béjaia, précédemment Wali de Boumerdès        
        - Chater Abdelhakim, Wali de Tindouf, précédemment Secrétaire Général 
de la wilaya  de Chlef        
        - Hamidou Mohamed, Wali de Naâma, précédemment Secrétaire Général 
 de la wilaya d'Oum El Bouaghi         
        - Djamaa Mahmoud, Wali de Chlef, précédemment Secrétaire Général 
 de la wilaya d'Alger        
        - Bouguerra Ali, Wali de Bouira, précédemment Secrétaire Général 
de la wilaya de Sétif        
- Kanoun Hacene, Wali d'El Tarf, précédemment Secrétaire Général
           de la wilaya de Sidi Bel Abbès  

Fins de fonctions : 
        - Bengayou Brahim, Wali de Annaba, appelé à d'autre fonctions        
        - Maatali Abdelkebir, Wali de Naâma, appelé à d'autres fonctions 
       
        - Tahri Miloud, Wali de Souk Ahras, appelé à d'autres fonctions 
       
        - Farsi Abdelkader, Wali de Bouira, appelé à d'autres fonctions.
07/05/2008 à 15:05 | 8 commentairesRéagir

Articles relatifs

Vos réactions


salut tout le monde,je trouve que les échanges au nivaux de postes et entre un wali et un autre c pas la bonne ordenance pour regler les probléme au nivaux de wilaya ,il faut donner la chance au cadres junes et sourtout pour les universitaires, un wali qui ne sort pas de son bureaux pour voir les besoines de la population c pas un wali.

Bonsoir tout le monde. je suis nouveau. Je viens d'obtenir mon accréditation pour réagir sur ce site. comme vous, je trouve inopportun le moment choisi pour déplacer un wali (celui de Chlef) alors qu'on n'a pas fini de gérer ce qu'on pourrait appeler les effets de sa (bone ou mauvaise) gestion. A moins que cette mutation ne vise qu'à lui éviter de devoir rendre des comptes, et là elle serait très opportune bien entendu ...

bonsoir sprinkler ,l'ex wali de chlef ,il a sûrement sa part de responsabilité ,dans effectivement le relogement ,mais le séisme ,je n'ai pas la date en tète ,mais c'est comme le metro d'alger ,plus de 20 ans voir plus enfin cétait el asnam ,pour ce qui l'ignore

19 h 50 ))) Bonsoir les amis et bienvenue encore une fois à nos anciens complices, les débats n'en seront que plus riches. argenteuil, j'ignorais effectivement que les habitants de Chlef ont demandé le départ de leur wali en raison de son passif, notamment dans la gestion du relogement des sinistrés du terrible séisme. Les voilà donc pleinement exhaucé dans leur voeu.

salut sprinkler et bon retour hinself et bienvenu fi84de je ne sais si tu es ancien pour ces changements du faite que c'est juste des inversions de région ou promo ça change pas grand chose ,ils étaient déjà dans les rouages pour chlef je crois que la population a reclamé le depart ,donc ça arrange aussi il faut juste espérer qu ils ont des objectifs à atteindre

Salut Sprinkler , content de te lire (badou) En fait ces mutations sont les premices de la campagne de Boutef pour son troisieme mandat .Mettre les gens qu`il faut a la place qu`il faut pour ``superviser`` les urnes....Malin notre Brazidene

bonjour, au contraire le message est clair pour les autres walis. il ne faut surtout pas prendre de risques et surtout être incompétents nordine

15 h 30 ))) Sans vouloir m'immiscer dans les affaires de l’Etat, comment peut-on muter un wali , en la personne de celui de Chlef, en plein troubles sociaux ? A l’heure où ce responsable est tenu de rendre compte de la situation de ses administrés en sa qualité de préfet, le voilà déchargé de ce fardeau. Mais qui mieux que lui pouvait renseigner son supérieurs de l’intérieur sur les tenants et aboutissants qui ont conduit aux évènements que nous savons ? Son successeur, qui héritera du bouillant chaudron, ne saurait être tenu responsable des suites de cette jacquerie…Incompréhensible.

  • 1
Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 11°C
Maximum : 18°C
Constantine
Constantine

Minimum : 6°C
Maximum : 18°C
Oran
Oran

Minimum : 11°C
Maximum : 21°C