L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Economie et Business


Le groupe chinois CGGC (China Gezhouba Group company) a perdu un contrat de 4,6 milliards de dinars (46 millions d’euros) pour la construction du barrage Z’hor, à Skikda. Après avoir mis en demeure une deuxième fois la société chinoise de rattraper le retard (lire), l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) a finalement décidé de résilier le contrat et de lancer ce samedi 18 février un nouvel appel d’offres pour la construction de ce barrage.

Mercredi 26 octobre 2011, l’ANBT avait adressé une deuxième mise en demeure à l’entreprise chinoise en raison du retard « irréversible de 4 mois et 15 jours enregistré dans les installations de chantier » de réalisation du barrage de Z’hor.  Une première mise en demeure avait été adressée à CGGC le 8 septembre dernier. L’ANBT avait demandé à l’entreprise chinoise d’entamer « sous huitaine les installations de chantier, faute de quoi des mesures coercitives seront prises ».
 
Le contrat de réalisation du barrage Z’hor avait été attribué provisoirement à CGGC en décembre 2010. L’ordre de service de commencer les travaux a été notifié à la société chinoise le 24 mai 2011, selon ANBT.

 

 

 
18/02/2012 à 17:06 | 1 commentairesRéagir

Articles relatifs

Vos réactions


Qui a appuyé son dossier ? Le pauvre, il ne va pas toucher sa commission de 20%. Remarque pas grave, un autre soumissionnaire va demander le double, et là, il va doubler sa commission... Ainsi va l’Algérie des généraux...

  • 1
Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 14°C
Maximum : 22°C
Constantine
Constantine

Minimum : 6°C
Maximum : 19°C
Oran
Oran

Minimum : 12°C
Maximum : 23°C