L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Divers


Plusieurs familles ont quitté leurs habitations tôt dans la matinée de ce samedi 19 janvier à Illilten, dans la wilaya de Tizi Ouzou, sous la menace d’un gigantesque glissement de terrain, a appris TSA de sources locales. « Toutes les familles dont les habitations sont situées à proximité du lit de l'oued suivi par ces intenses coulées qui charrient des tonnes de boue, des arbres, des pierres et du limon, ont été contraintes d'abandonner leurs habitations et de se réfugier soit chez des proches, soit dans des écoles primaires », explique un citoyen du village Aït Aissa Ouyahia.

Les coulées de boue ont repris ces derniers jours, après les chutes de pluie. « Ces coulées sont plus menaçantes que celles enregistrées durant le début du mois de décembre dernier », affirme‑t‑il. Ce glissement de terrain est apparu pour la première fois en mai 2012. Les coulées de boue qui descendaient du mont Azrou N’Thor avaient obligé 70 familles à quitter leurs maisons. La route reliant Tizi Ouzou à Béjaïa, via cette localité, était restée coupée à la circulation durant plusieurs semaines. Face à la panique de la population locale, les autorités s'étaient contentées de mobiliser des engins pour rouvrir ladite route et dégager la masse de boue qui s’y était déposée. Une étude géophysique devait être lancée pour traiter ce glissement de terrain.

 

 
19/01/2013 à 20:26 | 0 commentairesRéagir

Articles relatifs
Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 16°C
Maximum : 23°C
Constantine
Constantine

Minimum : 10°C
Maximum : 24°C
Oran
Oran

Minimum : 13°C
Maximum : 24°C