L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Diplomatie

Attaque terroriste contre une base pétrolière à In Amenas

Les internautes soupçonnent l’implication de la France



L’attaque terroriste contre la base pétrolière d’In Amenas ce mercredi 16 janvier à l’aube agite les réseaux sociaux. Les internautes soupçonnent la main de la France et s’interrogent sur l’efficacité des services de sécurité algériens. Sur Facebook, les internautes soupçonnent l’implication de la France dans cette gigantesque prise d’otages de plus de vingt occidentaux ! « Une opération minutieusement préparée et bien médiatisée » commente Nazim, « la France s'installe officiellement en Algérie » ajoute Khelifa, « ils veulent impliquer l'Algérie dans le chaos coûte que coûte, et les Algériens doivent se préparer à la résistance » renchérit Rachid.

Les facebookeurs déplorent également le fait que ce soit la France qui communique sur le sujet et pas l’Algérie, comme ce fut le cas pour la décision de l’Algérie d’autoriser le survol de son territoire par des avions militaires français en opération au Mali. « Encore une fois, ce sont donc les autorités françaises qui communiquent sur des événements en Algérie... Mais que font nos gouvernants ? » s’interroge Akim. Norredine se demande « Pourquoi la TVA [télévision algérienne, NDR] n’envoie pas des journalistes pour informer les citoyens de ce qui ce passe là‑bas ».
 
Quelques internautes trouvent l’attaque terroriste contre le site pétrolier suspect. « Comment ont‑ils obtenu le carburant nécessaire s'ils sont venus de Libye ? Dans l’article, ils disent "des voitures" et les voitures ne peuvent pas rouler sur le sable, donc ils ont pris des routes goudronnées et personne ne les a vus ; comment ça ? Et a leur bord 70 hommes armés jusqu’aux dents ? C’est censé être très gardé cette région prés de la Libye » écrit Dalila, « 300 000 militaires qui quadrillent les frontières algériennes, des terroristes rentrent en Algérie et prennent toute une base pétrolière en otage c'est incompréhensible » s’exclame Norredine. « En Algérie, tu peux entrer facilement dans une base militaire mais pas dans base pétrolière, alors c'est louche », fait remarquer Farid.
 
Sur Twitter, les internautes se demandent pourquoi un site comme BP n’est pas suffisamment sécurisé, notamment en période de guerre. « Pourquoi ne sécurise‑t‑on pas des sites comme BP avant de partir en guerre ? » se demande Coucoucestmoi. D’autres pensent que le président algérien n’aurait pas dû tolérer que les avions français survolent l’Algérie. « La faute à Bouteflika, il a laissé l’espace aérien aux mécréants, et voilà le résultat», commente DAHMANI. Verlaine DJENI déplore la lâcheté des terroristes qui s’attaquent aux civils alors qu’ils feraient mieux de combattre : « ces islamistes, au lieu de venir combattre, ils continuent à enlever des civils, pfff ! ».
 
Jaques Raillane fait remarquer que l’Algérie n’a pas été contaminée par la guerre au Mali et rappelle qu’Aqmi est un groupe armé algérien : « Et, au fait, ce n'est pas une contamination de la guerre au Mali en Algérie. Je rappelle qu'Aqmi est un groupe algérien ». Papillon souligne quant à lui l’ampleur de cette guerre : « La prise d'otages occidentaux en Algérie est un tournant dans la guerre au Mali. Ça ne peut plus être une petite guerre là‑bas en Afrique ».

 

 
16/01/2013 à 20:15 | 9 commentairesRéagir

Articles relatifs

Vos réactions


Avec l'attaque terroriste de la base de in amenas,on oubli vite le problème de l'utilisation de l'espace aérien par les militaires français.

Tout est possible dans ce monde de brutes. Vous ne pouvez pas imaginer ce que les puissants de ce monde sont capables de faire pour rester justement les puissants de ce monde. Alors réveillez-vous!

Arrêtez avec cette histoire des complot. Le terrorisme est né en Algérie depuis plus de 20 ans quand il n'existait nulle part ailleurs en Afrique, l'Algérie est un pays qui produit des terroristes, on les retrouve partout dans le monde, en Europe, en Afghanistan, en Irak, au Sahel. Ces terroristes sont bien algériens, né tous en Algérie et on fait leur apprentissage du terrorisme en Algérie et ils s'exportent bien. Au lieur d'accuser les autres pays d'être la source de nos problème il faut voir de plus près, pourquoi après plus de 20 ans le terrorisme n'est pas encore vaincu.

Cette opération démontre une fois de plus que le régime algérien est incroyablement incompétent. Pourtant les sites pétroliers sont avec le Club des pins, résidence des pontes du régime a Alger, les lieux les plus protégés du pays. Composé de vieux incultes obèses qui s'accrochent désespérément au pouvoir, ce régime a bien évidement vu tout faux depuis le déclenchement du "printemps arabe". Craignant la contagion, ils ont soutenu vainement, contre vents et marées, tous leurs alliés dictateurs:Ben Ali, Moubarak, Kadafi. Ils soutiennent encore Assad !!! L'islamisme radical algérien ainsi que le GIA et ses nombreuses ramifications (dont Ansar dine)sont de leur création pour terroriser le peuple algérien et...l'Occident! Conséquences: plus de 200 000 morts ! Boutef l'opportuniste, a essayé depuis son intronisation de les amadouer en leur garantissant l’impunité et leur offrant des ponts d'or. Aujourd'hui, après ses accointances avérées avec Fafa, les plus extrémistes d'entre-eux se retournent contre lui. Logique,non?

la situation est très sérieuse après ce qui s'est passée à Ain Aménas. Les sites pétroliers de l'Algérie sont brusquement devenus vulnérables dans le sillage de l'évolution des évènements au Mali. Malgré le peu d'informations sur cette opération commandée par le criminel Belmokhtar,on a droit de se poser énormément de questions sur les conséquences de cette situation concernant l'avenir de notre pays.Il ne reste qu'une seule solution pour sauver la face,elle est entre les mains de l'armée et des services de sécurité c'est à dire mener l'assaut afin de neutraliser les assaillants en prenant le soin de préserver la vie des otages et sauvegarder les installations. Belmokhtar a commis une grave erreur en osant s'attaquer aux sites névralgiques ,il ne doit pas sortir indemne lui et ses acolytes.

Qu'est ce qui change ? Sauf les mots car le fond est le même : LES FRANÇAIS NE SONT PAS DIRECTEMENT RESPONSABLES DE CETTE PRISE D'OTAGES MAIS ILS SONT RESPONSABLES INDIRECTEMENT _____________________________________________________________ QUAND AU TERME RÉSISTANCE JE L'APPUI A 100%, PRÉPAREZ VOUS CHER COMPATRIOTES CAR L’ALGÉRIE VA COMPTER SUR SES VRAIS ENFANTS

Ni main de la France ni quoi que ce soit. C'est un groupe terroriste local connu qui a déjà fait des opérations comme le rapt d'une touriste italienne. Il est en liaison direct avec Belmokhtar qui est natif de la région. Belmokhtar en personne a préparé cette action depuis un certain temps. Il y a donc des complices de l'intérieur

Les Terroristes sont bien de la Region. Ils ne sont venus de NULLE PART...Faut arreter de toujours mettre ca sur le dos des autres. Cette vermine islamiste integriste est bien en nous ...il faut l'EXTRAIRE DE LA COMMUNAUTE ALGERIENNE...quitte a operer une operation chirurgicale douleureuse. L'eradication des integristes islamistes doit reprendre....

J'ai poste ceci hier: "Beaucoup de gens n'ont pas encore compris les enjeux du pressing francais en afrique. Fini le complexe du colonisateur champion du crime contre l'humanité. Renvoyé chez lui par les indigènes exploités, humiliés et déracinés mais en fin de compte, révoltés. Aujourd'hui c'est l'oubli des sacrifices. Surtout que la france a pu défricher le sentier pour placer ses vassales à la tête de plusieurs pays d'afrique. Bouteflika en est un. Mais il n'est pas seul. Tout le commandement militaire en Algérie est en garde-a-vous. Tous ceux qui genaient sa stratégie de reconquete ont été éliminés par la france. Donc les Rafales passeront, s'arreteront et resterons pour préparer le retour des colons modernes. Quand aux indigènes qu'ils apprennent à servir de nouveau. Sinon on les appelera des TERRORISTES. Et alors il sera permis de les abattre comme du gibier et comme il y a 100 ans. Honte à nous, ALGERIENS. Ne parlez surtout pas de NIF et RADJLA. Je meurs de colère!!!!"

  • 1
Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 16°C
Maximum : 23°C
Constantine
Constantine

Minimum : 10°C
Maximum : 24°C
Oran
Oran

Minimum : 13°C
Maximum : 24°C