L’axe routier relie Béjaïa à Sétif et à Jijel: Deuxième jour de fermeture de la RN9 : le bras de fer habitants-wali de Béjaïa continue

Vous êtes ici  >  Accueil  >  Culture et Média


Actualisé à 13 h 30, avec la réaction de Mohamed Benchicou
 
La Bibliothèque nationale a accordé ce jeudi 5 mai un numéro ISBN au dernier livre de Mohamed Benchicou « La ruse de Dieu » (en France, le roman est paru aujourd’hui sous le titre « Le mensonge de Dieu »). « Le numéro ISBN a été adressé aujourd’hui à la maison d’édition Koukou qui va éditer le livre sous le titre "La ruse de Dieu" », a indiqué à TSA Azzedine Mihoubi, directeur de la bibliothèque nationale.
 
Dans une déclaration à TSA, Mohamed Benchicou s’est félicité de cette décision de la Bibliothèque nationale. « Je pense que c’est la voie de la sagesse. On aurait dû nous économiser cette polémique inutile autour d’un livre qui ne revendique aucune particularité », a?t?il dit. En début de semaine, le journaliste Mohamed Benchicou avait accusé la ministre de la Culture Khalida Toumi d’avoir procédé à la censure de son dernier livre. Des accusations rejetées par le ministère de la Culture.
 
« Je souhaite qu’à l’avenir les autorités qui gèrent la culture restent sur ces dispositions responsables et normales pour un pays qui aspire à la démocratie et renoncent à vouloir régenter la conscience des gens dans ce qu’ils doivent lire ou ne pas lire. Les lecteurs doivent pouvoir choisir et la justice faire son travail si elle juge qu’un ouvrage doit être censuré », a?t?il ajouté. 
 

 
05/05/2011 à 13:09 | 17 commentairesRéagir

Articles relatifs

Vos réactions


Bonjour. J'ai bien mis "société avancée" entre guillemet. Il est plus approprié de parler de société de l'argent et du profit. La nouvelle divinité étant le marché. L'argent et le profit (la société de marché) transforme tous les liens humains en marchandise, et réduit l'homme à un simple forçat du travail et de la consommation. Telles sont les deux libertés fondamentales (consommer et travailler) des ces "sociétés avancées". C'est le summum de la perversion, de l'aliénation, du servage et de l'esclavage. Les questions que se posent ces sociétés sont réduites à quoi consommer comme marques, quelle voiture acheter, quelles applications télécharger et quels films américains regarder. C'est cela qui s'appelle croire que la liberté est dans la consommation et dans les achats.

je ne comprends point l'attitude agressive envers un livre dont l'auteur affirme "...livre qui ne revendique aucune particularité.". par ailleurs l'expression "ellah ghaleb" donnée par un fervant croyant pour se faire pardonner un acte condamnable irréfléchi est la reconnaissance du fait que les défauts,comme les qualités,sont d'essence divine.

@ Laf, et toi que penses-tu de l'ex FIS ?

@ izemalravâa. Oui, c'est vrai, mon commentaire est en deux temps. Le premier, critique littéraire. Le deuxième, critique sociale. J'ai tous ces livres à la maison (dont l'un avec autographe. Je les donnerais bien à qui veut les prendre. J'ai rien appris. Sans façon.

En fait tu crie une polémique là il y à pas place, alors que le vrais problème, tu l’esquive magistralement.

Bonsoir les filles :) -CapoDZ, que pense-tu du FIS réhabilité par l’Etat ? L’article de TSA dont le titre °Le retour de l’ex-FIS et l’officialisation de Tamazight exclus° Mon ami tu a soulevé le problème de Tamazight, alors que le FIS à anéanti des milliers de familles. C’est là ou je te comprend.

La honte ne trahira pas la dame vu qu'elle est rouquine, le rouge sur son visage passera inaperçu. Mais elle gagnera à aller se cacher. Conseil valable pour quelques "forumistes" mais c'est une autre histoire, ces derniers ne connaissant pas la honte, se déjugeront très vite et se placeront dans l'"autre camps" comme si de rien n'était.

Khalida l'opportuniste mise à nu. Sa fin est proche

en effet si on regarde de près toutes les sociétés avancées font des mains et des pieds pour ressembler aux sociétés arriérées. c'est d'ailleurs pour cela que les sociétés arriérées constituent des références inévitables à toutes les sociétés et à tous les peuples qui veulent voir un peu de la lumière du jour. d'ailleurs c'est grâce aux sociétés arriérées, celles qui ne cessent de s'interroger sur le sexe des anges que l'humanité progresse dans tous les domaines.

Le caractère archaïque, pervers et morbide est au cœur même des "sociétés avancées".

Autres titres de l'actualité
Nos services

Météo

alger
Alger

Minimum : 23°C
Maximum : 34°C
Constantine
Constantine

Minimum : 21°C
Maximum : 36°C
Oran
Oran

Minimum : 22°C
Maximum : 33°C